Skip to content

Hayley révèle avoir failli quitter Paramore en 2015

16/03/2017 | Vidéo | no comments

hw

Dans une nouvelle interview vidéo (de 35 min!), Hayley parle un peu de sa vie et de ces dernières années. (Je prépare une traduction complète en français).
Elle explique notamment qu’elle a failli tout plaquer il y a 2 ans:

« Pour être honnête, il y a 2 ans, j’étais prête à tout quitter. J’ai eu pas mal de soucis personnels, et le groupe aussi a eu pas mal d’épreuves. Je doutais de pouvoir écrire un album que j’aimerais autant que « Paramore ». Je me suis dit que ça faisait 13 ans que je ne faisais que ça de ma vie, j’ai bossé dur pendant 13 ans, avant même d’avoir ma propre voiture…ou d’obtenir quoi que ce soit. La seule chose qui m’appartenait, c’était cette musique, ce groupe avec mes amis, ces shows qu’on jouait. Alors je me suis demandée si ce n’était pas le moment de tout raccrocher, et de voir si je ne pouvais faire quelque chose d’autre; comme commencer à avoir des enfants, faire de la coloration pour cheveux etc… Mon père m’a toujours dit qu’à partir du moment où on n’est plus heureux, il faut arrêter. Et pourtant, bien que je n’étais plus heureuse, je n’ai pas tout plaqué. Et je suis contente de ne pas l’avoir fait. Et je dirai pareil à mes enfants: « soyez heureux. » Mais quand je regarde ces deux dernières années, et toutes les chansons qu’on a écrites pour le cinquième album; je me dis que j’ai bien fait de forcer un peu, c’était un choix de toute façon. On a toujours le choix, mais ça fait du bien de repousser un peu ses limites, ça permet de mieux nous connaître. J’ai pu en faire l’expérience récemment. »

« Le fait d’avoir le choix, ça m’a donné beaucoup de pouvoir. J’en discutais avec Taylor, il m’a dit « Tu as le choix, et je ne t’en voudrai pas, je serai toujours ton ami. On peut continuer à écrire de la musique pour un autre projet, on peut même arrêter de composer ». Mais quand je me suis rendue compte que c’était aussi mon choix, que je décide de tout quitter, de faire autre chose, ou de continuer, ou même de continuer à souffrir encore un peu pour trouver une solution… Finalement ça a été un moment assez fort pour moi, et plutôt un bon moment en fin de compte. »

 

Share Our Post

  • Delicious
  • Digg
  • Newsvine
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Twitter

Related Posts

Comments

There are no comments on this entry.

Add a Comment