Skip to content

Message d’Hayley

Hier, on a fêté le premier anniversaire de notre troisième album appelé « brand new eyes ». Le jour de sa sortie a été important pour nous, parce que cet album allait enfin permettre aux gens de voir toutes les épreuves qu’on a du traverser, et que malgré tout, rien ne serait fini.

La tournée qu’on avait prévue pour commencer à promouvoir l’album devait débuter le 29 septembre pour se terminer environ un mois plus tard. C’était l’occasion de marquer le début d’une nouvelle ère et de retrouver nos fans aux USA après un an de tournée à l’étranger et un été à être en tournée avec No Doubt. On est donc arrivés à Pomona le 29 au matin, et on était prêts à montrer aux gens qu’on était de retour et que personne ne pouvait nous en empêcher. Le seul problème, c’est ce que je n’avais plus de voix. Mais vraiment plus du tout.

J’étais convaincue que c’était dans la tête tout ça (dans ma tête), et on est quand même montés sur scène. Mais la façon avec laquelle ça s’est finalement fini m’a encore plus troublée et m’a laissée avec de sérieux problèmes de gorge. J’ai quitté la scène à 3 chansons de la fin, sans prendre le temps d’expliquer ce qui se passait au public. J’avais complètement perdu ma voix et je n’arrivais quasiment pas à parler. Les mecs sont venus me voir en coulisses pour comprendre ce qui se passait, et j’étais effrayée à l’idée de revenir sur scène et voir ce que les gens allaient penser de tout ça. Josh a assuré que c’était la bonne chose à faire. En plus, ce soir là, il fêtait ses 22 ans. Comme si cette soirée n’était pas déjà assez importante pour nous tous.

Alors les mecs sont repartis sur scène, sans moi. Josh a expliqué au public que je ne pouvais pas chanter, et que tout le monde devait chanter à ma place, assez fort pour que je puisse les entendre depuis l’endroit où je m’étais posée. Ils ont commencé à faire les premiers accords de « Misery Business » et le public a commencé à chanter à ma place, comme dans un karaoké… Je me suis assise par terre, dans un coin des coulisses, et j’ai écouté ça, en pleurant comme un bébé.

Ca n’arrive pas très souvent dans ma vie, musicalement, où je peux m’assoir et laisser les autres faire tout à ma place. Je me sens toujours coupable de ne pas travailler aussi dur, voire plus dur que les autres personnes. J’ai du vraiment prendre sur moi ce soir là pour ne pas aller sur scène et simplement essayer. Mais je me suis rendue compte que je ne pouvais rien faire, à part laisser chanter nos fans, ces personnes qui croient le plus en nous, et ces personnes en qui on croit. C’était beau de les écouter.

Merci à tous nos fans. Cela fait un an et un jour. Cette soirée a changé notre vie, pour chacun d’entre nous, et on ne l’oubliera jamais. On va encore continuer à se créer de nouveaux souvenirs.

Hayley

Share Our Post

  • Delicious
  • Digg
  • Newsvine
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Twitter

Related Posts

Comments

There are no comments on this entry.

Add a Comment