Skip to content

Message d’Hayley du 21 novembre

IMG_9297.JPG

Saluuut….
Je suis un peu gênée, ça fait un petit moment que je n’ai pas écrit de message sur un blog. Me voilà à présent arrivée à la fin d’une longue année sans avoir dit quoique ce soit à ce propos! Quelle année ça a été pour Paramore. Taylor, Jeremy et moi sommes tellement reconnaissants, fatigués et satisfaits par rapport à tout ce qui s’est passé. En repensant au Self Titled Tour en Australie, au lancement de « Ain’t It Fun » sur les plus grosses chaines de radio pop du pays, à Parahoy, au Monumentour… Je ne suis pas sûre qu’on ait déjà connu une année dans notre carrière comme celle-ci, où ça a été aussi émouvant (comme le 2e concert sur notre croisière) ET triomphant à la fois (comme voir notre premier single débarquer dans le top 10 des singles au top 40 à la radio). C’est de mieux en mieux.

2014 m’a aussi pas mal fait évoluer, dans beaucoup d’aspects. Je crois que c’est une des raisons pour lesquelles j’ai moins écrit de messages et que j’ai moins partagé de moments comme j’avais l’habitude de le faire. J’ai beaucoup grandi et je ne m’attendais pas à autant. Et ce n’était pas toujours amusant.
Depuis le début de l’année, je suis passée par une rupture, une réconciliation (YAYWOOHOO!), j’ai eu une grande opportunité pour monter un business de coloration pour cheveux qui ne s’est finalement pas faite, j’ai été malade une tonne de fois sur le Monumentour ce qui a fait qu’on a du annuler des concerts, et j’ai simplement été épuisée. Enfin, on l’a tous été! Oh et j’ai aussi eu un chien (YAYWOOHOO!).
Tout ça pour dire que même lorsque les choses paraissent simples ou géniales en surface, il y a toujours une bataille à affronter. Ne la laissez pas vous décourager et vous empêcher d’atteindre vos buts. Ne pensez pas à où vous devriez être ou là où vous méritez d’être. Mais plutôt où vous VOULEZ être.

Je serai toujours reconnaissante à 100% vis à vis de vous, qui avez donné à Jeremy, Taylor et moi un objectif majeur. On apprend tous les jours avec vous. On existe avec vous. On chante avec vous. Et surtout on sera toujours AVEC vous. C’est tellement niais ce que je dis… Mais c’est vrai.
J’espère qu’à la fin de l’année, vous réaliserez combien les moments difficiles vous forgent. J’espère que vous vous êtes servis de ces moments pour vous rendre meilleurs. Je suis sûre que vous l’êtes devenus.
Vous le savez déjà, mais pour dire au revoir à 2014, on vous laisse avec une réedition de notre album éponyme. Sur celle-ci on retrouve des morceaux live de notre concert préféré du Monumentour, à Red Rocks dans le Colorado. A la base on ne pensait pas faire quelque chose de ces enregistrements. On n’avait rien prévu. Mais on a tellement aimé le concert, on trouvait qu’il représentait bien l’intensité et le fun qu’on a eu avec vous cet été.
Les chansons qu’on a décidé d’inclure pour la plupart n’étaient pas sur « The Final Riot » (sauf LTFB qu’on se devait de mettre vu qu’on l’a jouée avec Part II!)
Ces enregistrements n’ont pas été retravaillés, et même s’ils ne sont pas parfaits, on est content d’avoir pu les immortaliser parce que c’était vraiment spécial pour nous.
Sur cette édition deluxe on retrouve aussi les 3 bsides. Vous avez peut-être déjà entendu « Escape Route » et « Native Tongue » mais c’est impossiiiiible que vous ayez eu le plaisir d’entendre « Tell Me It´s Okay ». C’est vraiment une chanson sympa. Je suis contente qu’on ait trouvé un endroit pour la mettre. Sans trop savoir pourquoi, à l’époque, elle n’allait pas avec le reste de l’album. On n’avait même pas fini de l’enregistrer! Cette version est la démo qu’on avait enregistrée en une prise pendant qu’Ilan enregistrait ses parties de batterie à Sunset Sound. Plus tard, j’y ai ajouté quelques harmonies, Taylor un peu de guitare, et voilà! Les paroles étaient toujours importantes pour moi et très significatives de cette période pour le groupe. Peut-être que j’en dis un peu trop mais…c’est ok d’être heureux MAINTENANT.
Enfin, il y a le duo que j’ai fait avec Joy Williams (qui était avant dans The Civil Wars) sur « Hate To See Your Heart Break”. On a enregistré nos parties au chant à Santa Monica une semaine après la fin du Monumentour. Joy est une amie et un mentor depuis que j’ai 12 ans. Je l’ai rencontrée par hasard un mois après mon arrivée à Franklin. Elle avait déjà sa carrière musicale et moi j’étais tout juste en train de commencer la mienne…(et je ne savais pas encore que j’allais rencontrer les mecs 6 mois plus tard). Joy a été un exemple incroyable de force, de perséverance, de foi et de grâce pendant toutes ces années.
J’ai toujours voulu pouvoir chanter comme elle, alors le fait d’avoir la possibilité de faire un duo avec elle, c’est vraiment un hommage à l’inspiration qu’elle m’a apportée.
Taylor et sa famille sont proches de Joy et c’est lui d’ailleurs qui a soumis l’idée qu’elle apparaisse sur la chanson.
C’est la première collaboration qu’on ait faite avec le groupe et on est très fiers d’avoir pu inviter quelqu’un dans l’univers de Paramore qui comprend complètement les différents aspects de qui nous sommes. Que vous soyez fans de Paramore, fans de Civil Wars, ou sue vous aimiez simplement les belles chansons…Celle là vous comblera, je vous le promets!
Bon, c’est assez long comme ça. Ca fait des JOURS que j’écris. Ca me fait mal aux doigts. Je suis un peu vieille! J’arrête de prendre de votre temps, je finirai juste par dire: on vous aime et on a hâte de voir la suite.
Je compte toujours toujours toujours sur vous.
Hayley

 

Share Our Post

  • Delicious
  • Digg
  • Newsvine
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Twitter

Related Posts

Comments

There are no comments on this entry.

Add a Comment