Skip to content

Message d’Hayley sur After Laughter

DACxAUAU0AAXR_9

Hayley a écrit ce post via Instagram:

Ca fait quelques temps maintenant qu’After Laughter est sorti. Vous me permettez un instant svp?
Il y a un an, on se posait avec notre maison de disques et on leur disait qu’on voulait que la sortie soit différente par rapport à ce qu’on avait fait jusque là. Que ce soit moins focalisé sur la vente, la vente, la vente…et que ça mette plutôt en avant notre amitié, l’artistique, et notre propre plaisir de faire tout ça. Il faut qu’on reste inspirés et qu’on fasse attention à nous en tant que groupe, qu’individus, en ayant la chance de faire partie d’une communauté créative comme celle-ci.
Cette fois, ça été beaucoup plus difficile pour Taylor et moi de lâcher ces chansons. Ca a été encore plus irréel avec le retour de Zac et à ce jour je dois encore me pincer pour me dire que c’est vrai.
Maintenant que After Laughter appartient à d’autres personnes qu’à nous, j’ai envie d’exprimer à quel point c’est incroyable que les gens aient accueilli cet album pour ce qu’il est.

(Taylor, ne lis pas ce passage): je n’ai jamais été aussi fière de mon ami T. il a géré le processus créatif et nous a ouvert à plein de nouveaux niveaux de créativité et de challenges artistiques. Pour le moment, j’ai lu compte-rendus; et de voir mon ami et mon partenaire de composition être comparé à des personnes comme Lindsey Buckingham, ça me fait extrêmement plaisir. Il mérite toute cette clameur et cette reconnaissance pour être un scientifique de la musique un peu fou.
Cet album est aussi le premier auquel Zac a apporté sa contribution en tant qu’auteur. C’est lui qui a apporté « Grudges » à Taylor et tous les deux en ont fait quelque chose de beau, qui est devenu un endroit pour que je puisse parler du retour de Zac dans ma vie. Il a écrit d’autres chansons de l’album aussi (« Rose-Colored Boy », pour ne citer que celle-là). Ca a vraiment aidé à tourner l’album vers le futur, et ça nous permis de ne plus ressasser le passé et plutôt de l’honorer.

Merci aux journalistes musicaux qui ont écrit des reviews et des articles évoquant ce nouveau chapitre de notre carrière (et de nos vies…). Vous avez été incroyables jusqu’à présent, surtout dans votre compréhension sur les sujets et thèmes que j’ai décidé d’aborder. Surtout en osant écrire sur ce qui fait notre groupe, et ce qui est bien plus que les histoires qu’on entend régulièrement à notre sujet. C’est génial de voir comment vous avez décrit nos nouvelles chansons et nos nouveaux sons. De belles métaphores et de jolies comparaisons. Merci de traiter nos chansons de la même manière que nous, c’est-à-dire avec attention et considération. On en est très reconnaissants.

Le fait que Paramore soit encore là m’hallucine tous les jours. Par le passé j’en ai fait tout un plat sur le fait que « Paramore is a band » et putain, c’est bien plus que ça encore. La musique, tout ce qu’il y a autour, l’amitié, la fraternité, et ce lieu pour vomir toutes ces vérités…ce sont toutes ces choses qui me font rester depuis deux ans, quand on a commencé à composer l’album.

A tous ceux qui ont écouté After Laughter, merci d’avoir pris le temps. J’espère que ces chansons vous déchirent et qui vous remettent les idées en places. parce que c’est ça que fait la musique. ce n’est officiellement plus juste nous. l’album, la musique, les paroles vous appartiennent à présent et je suis contente de pouvoir dire ça avec sérénité, avant qu’on embarque sur notre première tournée.

Merci pour votre patience.

– hxxxxx

Share Our Post

  • Delicious
  • Digg
  • Newsvine
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Twitter

Related Posts

Comments

There are no comments on this entry.

Add a Comment